• Un ami secret (6-8 ans)

    Consigne 22 – Écrire une nouvelle pour des enfants

    Pour cette vingt-deuxième consigne, ma plume devait s’arrêter sur le monde de l’enfance. J’ai choisi de conter l’histoire d’une jeune fille, qui rêvait de rencontrer un nouvel ami pour combler sa solitude quotidienne. Par un jour de pluie, un choc brutal résonna dans la vallée, où elle vivait avec les siens dans un petit village. Elle ne s’attendait pas à la rencontre qu’elle ferait. Cher lecteurs et lectrices, je vous laisse découvrir la suite de son aventure dans ce voyage au cœur des légendes chinoises.

    Il était une fois dans un pays lointain, une jeune fille qui n’aimait pas être seule. Elle priait chaque jour pour avoir un ami, car dans son village perdu dans les montagnes, les habitants n’avaient pas vu depuis fort longtemps de nouveaux arrivants. À la fin de la journée, quand elle eut fini d’aider sa mère aux tâches quotidiennes de la maison, elle s’amusait seule à l’ombre des arbres, ne rêvant que d’une chose, un compagnon d’aventure. Elle ne souriait jamais, même quand sa mère lui offrait des tanghulu, brochettes de fruits sucrés dont elle raffolait.

  • Prisonnier de l’esprit

    Consigne 21 – La nouvelle avec effet de chute

    Pour cette vingt-et-unième consigne, la chute était la pièce maîtresse du texte, l’élément central. J’ai travaillé à la façonner derrière chaque ligne, alors prêtez attention ! Découvrirez-vous ce qui se cache réellement derrière cet homme prisonnier. Je vous souhaite bonne chance et bonne lecture !

    Je n’en peux plus de cet endroit neutre, dénué de chaleur. L’air est oppressant. Des murs tirant de leur blancheur une mine lasse aux stores vénitiens de couleur chair pâlie par le temps. Rien n’y fait, c’est déprimant. La décoration n’est pas plus enflammée. Une pendule suspendue au-dessus de la porte s’empresse de capturer ces minutes précieuses et inutiles passées en ces lieux. J’entends son tic-tac aigu et agaçant rythmer le temps qui s’évapore. Non loin, deux hirondelles dans leur toile sont accrochées, elles rêvent d’un ailleurs, de s’envoler et de quitter leur attache en s’évadant par l’unique fenêtre. Je me dis à cet instant : courage.

  • Voyage au cœur de la ville rouge

    Consigne 20 – Raconter une histoire en une phrase

    Pour cette vingtième consigne, je devais réduire une nouvelle à sa forme la plus étroite, une phrase. J’ai choisi pour pimenter un peu la consigne d’écrire plusieurs phrases ayant toutes le même point commun, la ville de Marrakech. Je vous propose par conséquent, non pas une phrase unique, mais six phrases unies représentées dans un recueil, qui respire le Moyen-Orient. Bonne lecture !

    Drame au palais de la Mamounia

    L’aube se lève, chatouillant à son habitude la cour du palais de ses rayons taquins, ses longs doigts voulant se rafraîchir s’étirent en direction du bassin, quand survient l’écho d’un cri de surprise, perçant la tranquillité du lieu ; un homme a été arraché à la vie.