• Entre aspiration et dérive

    Consigne 5 – Les mots de la semaine de la langue française

    Pour cette cinquième consigne, je devais simplement placer dans ma nouvelle les 10 mots de la semaine de la langue française, en ayant pour thème le « futur ».

    Transformer le génome humain, ce n’est peut-être pas pour maintenant mais c’est une source d’excitation pour certains dans la communauté scientifique. Savoir transcender l’être humain. Modifier des gènes altérés ou encore réparer des gènes défaillants, afin que nous devenions une version optimale de nous-mêmes. C’est savoir corriger dès le point de départ, le petit accroc dans le code génétique d’un bébé, qui entraînera plus tard chez lui une maladie grave. C’est également améliorer la résistance aux infections chez les nouveaux nés tel le VIH qui fait déjà des ravages sur notre planète depuis les années 70.

    Cet état d’esprit reflète bien la vision pérenne de la société, devenir toujours de plus en plus performant.

    Mais face à cet élan d’optimisme, il faut être prudent. Des études faites sur des animaux démontrent que le risque 0 n’existe pas. Les scientifiques ne peuvent pas affirmer avec certitude qu’un quelconque effet secondaire ne subviendra pas après la modification, et que le changement demandé soit atteint.